Vous réfléchissez à partir en Tanzanie et vous demandez quelles sont les choses à voir avant tout ? Nous répertorions aujourd’hui les choses qui, selon nous, valent la peine d’être visitées en Tanzanie.

Le cratère du volcan Ngorongoro

Le cratère du volcan Ngorongoro est pour beaucoup associé à l’Arche de Noé naturelle. Les pentes abruptes du cratère circulaire forment l’une des plus grandes caldeiras du monde avec une largeur d’environ 20 kilomètres. À l’intérieur, comme dans un stade, il y a des prairies pleines d’animaux. Les touristes admirent les lions, les éléphants, les zèbres, les antilopes et les flamants roses. L’impression de jardin d’Eden est complétée par des ruisseaux, un lac et le contraste entre les pentes vertes de la caldeira et le ciel bleu. Il faut faire attention pour quitter le cratère avant le crépuscule – les routes qui partent du fond du cratère sont fermées à 4 heures de l’après-midi. Le Ngorongoro est le meilleur endroit pour s’imprégner de la vie sauvage africaine sans avoir à faire des trajets fastidieux et à attendre des heures le gibier. Si vous avez l’intention de partir en voyage en Tanzanie, nous vous conseillons de passer par une agence de voyage (comme Nomade Aventure) afin d’être certain de ne rien rater sur place. Vous pouvez découvrir ici de nombreux itinéraires.

Le parc national du Serengeti

Nulle part ailleurs que dans le Serengeti, les mammifères sauvages ne vivent en nombre aussi gigantesque, nulle part on ne trouve de si grands troupeaux d’ongulés et autant de prédateurs en liberté. Le Serengeti est une immense zone (près de 15 000 km²) de plaine herbeuse – un immense pâturage naturel, que l’homme blanc n’a pas réussi à ravager. Le paysage du parc est constitué de steppes infinies avec des arbres isolés ou des collines visibles à plusieurs kilomètres. Parfois, les plaines infinies semblent aussi plates qu’une table. Il faut alors se tenir sur le toit de la voiture pour voir plus facilement les points de repère. La plaine est variée par plusieurs rivières et quelques plans d’eau, le plus grand lac, le lac Ndutu, se trouvant à la limite sud du parc. Les quelques collines sont couvertes de forêts d’acacias clairsemées. La visibilité dans les plaines est généralement excellente. Des collines situées à des dizaines de kilomètres sont parfaitement visibles.

Le parc national de Manyara

Le parc national d’Arusha est un parc couvrant les pentes orientales du Meru, les lacs Momela et les cratères Ngurdoto et Serengeti Ndogo (Petit Serengeti). Il s’agit d’un petit parc situé le long de la rive ouest du lac Manyara, entre le lac et les pentes du fossé africain. On peut y rencontrer de nombreuses espèces d’oiseaux, des hippopotames, auprès desquels – en cas d’eau trop haute – il vaut mieux ne pas s’approcher. Si quelqu’un n’a pas encore vu assez de girafes, il est certain qu’ici il les verra dans toute leur gloire. On y trouve des phacochères, des babouins et des éléphants (qui font des ravages parmi les plantes), des gnous, des buffles, des impalas et d’autres antilopes. Parmi les oiseaux les plus intéressants, vous pouvez rencontrer des calaos. Le parc est également habité par des lions.

L’île de Zanzibar

Zanzibar se trouve dans l’océan Indien, appartient à la Tanzanie et est appelée l’île aux épices. Avec deux îles plus grandes : Pemba et Mafia et cinquante autres plus petites, il forme l’archipel de Zanzibar. Zanzibar est connu comme un exportateur d’épices de classe mondiale : grâce à son excellent climat, on y trouve des plantations de clous de girofle, de noix de muscade, de cannelle et de poivre, qui lui ont valu le surnom d’île aux épices. Le Zanzibar d’aujourd’hui est aussi une île de vacances – d’excellentes conditions naturelles et un niveau élevé de services touristiques attirent les amateurs de plages immaculées et de beaux paysages. L’île est célèbre pour ses belles plages de sable et ses eaux turquoise avec de magnifiques récifs coralliens. Zanzibar est un véritable paradis pour les amateurs de plongée.

Nous vous recommandons bien évidemment de visiter le Kilimandjaro qui est une montagne extraordinaire. Sur le chemin du sommet, vous passerez des pâturages à la forêt tropicale humide, puis aux prairies alpines, et enfin à travers un paysage lunaire et rude jusqu’aux sommets enneigés du Kibo et du Mawenzi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here