L’ESTA est le visa incontournable pour effectuer un court séjour aux États-Unis. Nous avons résumé les quatre points clés à connaître sur cette autorisation délivrée par le gouvernement américain aux voyageurs aptes à obtenir l’ESTA.

Un dispositif inédit existant depuis 2008

En français, ESTA signifie « système électronique d’autorisation de voyage ». Il s’adresse aux ressortissants des États bénéficiant du programme d’exemption de visa pour entrer sur le territoire américain. L’objectif de ce système est de simplifier le travail des services des douanes et de l’immigration, tout en conservant un niveau de sécurité optimal. Le dispositif est entré en vigueur en août 2008, avant de devenir officiellement obligatoire en 2009.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce système n’est pas une conséquence directe des attentats de 2001 puisqu’il était auparavant déjà nécessaire d’obtenir un visa classique pour voyager aux États-Unis.

Un visa uniquement les courts séjours

Cette autorisation électronique s’adresse aux ressortissants des pays exemptés de visa pour entrer aux États-Unis, dont les pays francophones d’Europe (France, Belgique, Luxembourg et Suisse). L’ESTA concerne uniquement les voyageurs qui se rendent aux États-Unis pour une durée inférieure à 90 jours, soit 3 mois.

Pour les séjours d’une durée supérieure à 90 jours, il est nécessaire de faire une demande de visa classique. Cela est également valable pour les voyageurs désirant travailler sur le sol américain, y compris si la durée est inférieure à 3 mois.

Il existe deux moyens d’obtenir l’ESTA

Pour obtenir l’ESTA, vous pouvez soit passer via le site officiel du gouvernement, soit faire appel aux services d’un cabinet juridique d’assistance offrant un accompagnement complet dans la réalisation des démarches comme usaestavisas.com. Dans les deux cas, la demande doit se faire en ligne à l’aide d’un formulaire. Elle est relativement rapide à faire.

Le prix de l’ESTA commence à 14 dollars

Le coût d’une demande d’autorisation électronique pour rentrer aux États-Unis est d’environ 14 dollars mais peut être plus élevé selon le prestataire. En effet, les cabinets d’assistance offrent un service complémentaire par rapport au consulat américain et donc se rémunèrent. Parmi les services qu’ils proposent : données vérifiées par des experts en visas, notification par mail du statut en temps réel, service client par courrier électronique et téléphone 24h sur 24, etc.

Que retenir ?

En résumé, pour obtenir l’ESTA, vous devrez :

  • Être ressortissant d’un pays membre du dispositif ESTA comme la France, la Belgique, le Luxembourg ou la Suisse
  • Disposer d’un passeport biométrique ou électronique en cours de validité
  • Partir moins de 90 jours
  • Effectuer votre demande auprès du gouvernement américain ou d’un cabinet juridique spécialisé

En plus de l’ESTA, n’oubliez pas de planifier votre itinéraire à la découverte des USA à l’aide des conseils avisés de 1001expeditions.fr 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here