Vols en correspondance

Vols en correspondanceAvoir une correspondance est souvent un moment stressant : va-t-on avoir suffisamment de temps pour changer d’avion ? Les bagages vont-ils suivre ?… Pas de panique ! Une correspondance peut se dérouler dans de bonnes conditions : il suffit de bien se renseigner à l’avance sur ce qu’il faut éviter de faire pour ne pas se retrouver affolé le jour J. Voici quelques conseils utiles pour prévoir vos prochains vols en correspondance.

Avant le départ

En réservant votre billet, pensez à calculer le temps nécessaire pour votre correspondance. La grandeur de l’aérogare dans laquelle vous effectuez votre correspondance doit être prise en compte. Les changements de terminaux également. Prévoyez un minimum de temps pour assurer votre correspondance dans les meilleures conditions :

  • Correspondance dans le même terminal : 60 minutes
  • Correspondance avec changement de terminal : 90 minutes

Découvrez le plan des terminaux des aéroports suivants : Paris-CDG, Paris-Orly et Nice-Côte d'Azur.

Jour du départ

Enregistrement jusqu’à la destination finale

Si vous avez réservé vos deux vols auprès de la même compagnie aérienne, vos bagages seront enregistrés comme pour un seul et même vol, c’est-à-dire de l’aéroport de départ jusqu’à la destination finale. Lors de votre arrivée à l’aéroport de transit, consultez le panneau « Correspondances » pour connaître la porte d’embarquement de votre second vol. Ne vous préoccupez pas de vos bagages, le transfert est automatiquement effectué par la compagnie.

En cas de retard de votre premier vol, le second avion vous attendra pour partir, sinon, vous serez -dans la mesure du possible- replacé sur le vol suivant de la même compagnie.

Enregistrement jusqu’à l’aéroport de correspondance uniquement : cas du self connecting

Si vous avez réservé deux vols auprès de deux compagnies aériennes différentes, le transfert des bagages ne sera pas effectué automatiquement. Cela signifie que vous devez récupérer vos bagages à l’aéroport de correspondance pour les enregistrer à nouveau dans le terminal correspondant au départ de votre second vol. Pensez à prévoir suffisamment de temps, le second avion ne vous attendra pas ! Cette pratique s'appelle le self connecting, c'est-à-dire le fait d'effectuer sa correspondance de manière autonome.

Dans certains cas, même en ayant deux vols achetés ensemble avec la même compagnie aérienne, il est possible de devoir s’enregistrer à nouveau. C’est le cas pour une correspondance entre Paris-Orly et Paris-Charles De Gaulle par exemple, où il est nécessaire de changer d’aéroport.

Comparateur de vols

Formalités

Pour les passagers étrangers en transit dans l’Union européenne, un visa peut leur être demandé.

  • En correspondance dans un aéroport de l’UE en provenance et à destination d’un pays hors UE : l’obtention d’un visa Schengen n’est pas nécessaire.
  • En correspondance dans un aéroport de l’UE à destination d’un pays de l’espace Schengen* (France comprise) : l’obtention d’un visa Schengen est obligatoire.