Avant le départ, beaucoup de voyageurs se posent une infinité de questions à propos de leurs bagages, mais il faut savoir qu’il n’y a pas de règle concernant le poids et la taille des bagages. Cela varie selon les compagnies et selon le trajet que vous effectuez. Une chose est sûre, vérifier les conditions de franchise de sa compagnie aérienne est primordial avant de partir.

Ci-dessous, retrouvez nos indications et conseils afin de prévoir des bagages adaptés à votre voyage (destination, classe…) :

bagages_parking

Bagages en cabine

Un passager peut en général voyager avec un bagage de cabine standard ainsi qu’un accessoire supplémentaire (sac à main, ordinateur portable, appareil photo…).

  • Taille : 55 x 35 x 25 cm, comprenant les poches, roues et poignées. Si les dimensions ne sont pas respectées, certaines compagnies peuvent refuser votre bagage de cabine.
  • Poids : le poids d’un bagage à main est très variable et diffère selon la compagnie, le trajet et la classe. Il peut aller de 5 à 18 kilos. Cependant, le maximum autorisé est souvent de 12 kilos.

Bagages en soute

  • Taille : 158 cm (hauteur + longueur + largeur). Si vous voyagez avec un bagage supérieur à cette taille, il sera considéré comme un bagage spécial, pour lequel vous devrez acquitter un supplément et en informer la compagnie.
  • Poids : en moyenne, les compagnies régulières acceptent un bagage d’environ 20 kilos par passager en classe économique. Si vous êtes en classe business ou première classe, vous aurez peut-être le droit à un ou deux bagages supplémentaires d’un poids plus important. Les programmes de fidélité peuvent également vous permettre de voyager avec un ou plusieurs bagages supplémentaires gratuits. Chez les compagnies charters et low cost, le poids d’un bagage en soute tourne autour des 15 kilos par passager. Cependant, il faut être vigilant : il peut s’agir d’une option facturée en plus du prix du vol. Si vous enregistrez vos bagages en ligne au moment de la réservation, ce tarif est réduit. Enfin, vérifiez bien le poids de vos bagages avant d’arriver à l’aéroport, car tout kilo supplémentaire est facturé environ 20 € !

Bagages retardés, perdus ou détériorés

Dans le monde, un peu moins de 1% des passagers ont eu la mauvaise surprise de ne pas retrouver leurs bagages de soute sur le tapis à l’arrivée. Mais la moitié des passagers malchanceux a pu récupérer leurs bagages égarés.

En 2012, 26 millions de bagages ont été égarés dont 9 millions dans les aéroports européens, le plus souvent lors d’une correspondance. Ces bagages échoués représentent un coût de 2 milliards d’euros pour les compagnies qui doivent indemniser leurs clients mécontents.

bagages

Bagages retardés

Un bagage est retardé lorsque qu’il n’est pas présent à votre descente de l’avion mais qu’il vous est livré ultérieurement. Si pendant la période d’absence de votre bagage vous avez dû acheter des produits de première nécessité (produits d’hygiène, sous-vêtements…), vous pouvez en demander le remboursement à la compagnie aérienne sur présentation des factures. Vous avez 21 jours à compter de la date de mise à disposition du bagage, pour vous plaindre par écrit au transporteur. À défaut de protestation dans les délais prévus, l’action contre le transporteur est irrecevable.

Bagages perdus

Vous venez d’atterrir, vous vous apprêtez à quitter l’aéroport, mais vous vous rendez compte que vous êtes le seul passager à ne pas avoir reçu votre valise. Inutile d’attendre devant le tapis roulant, votre bagage a probablement été égaré. Dans une telle situation, rendez vous immédiatement au service bagage de votre compagnie aérienne, si possible à l’aéroport ou en la contactant de chez vous par Internet ou par téléphone. La compagnie vous demandera alors de remplir un formulaire de réclamation avec tous les éléments qui lui sont nécessaires à la recherche de votre bagage perdu. Il est conseillé d’envoyer ce dossier à la compagnie par RAR (recommandé avec accusé de réception) accompagné des justificatifs demandés. Le RAR prouve ainsi que le dossier a bien été envoyé à la compagnie. Attention à respecter le délai d’envoi : vous avez 21 jours à compter de la date à laquelle vos bagages auraient dû arriver (pour une perte), 21 jours à compter de la date de livraison (pour un retard de livraison). À défaut de protestation dans les délais prévus, l’action contre le transporteur est irrecevable.

Vos bagages ont été abîmés durant le vol ? Vous pouvez formuler une demande de dédommagement auprès de votre compagnie aérienne 7 jours à compter de la date de découverte de l’avarie. La procédure est semblable à celle utilisée pour un bagage manquant. Le courrier doit être accompagné des photocopies de toutes pièces justificatives dont vous disposez. À défaut de protestation dans les délais prévus, l’action contre le transporteur est irrecevable.

Si vous êtes encore à l’aéroport, le service bagages de votre compagnie pourra établir directement un constat d’irrégularité bagages. Conservez vos documents de vol (carte d’embarquement, étiquettes bagages…).

Pour information, les dommages « mineurs » occasionnés par le voyage (rayures, marques, salissures) ne sont généralement pas pris en compte par les compagnies aériennes. Seuls les incidents les plus conséquents sont considérés.

Si vous constatez la disparition d’un objet dans votre bagage, veuillez signaler l’incident à votre compagnie aérienne. La procédure est semblable à celle utilisée pour les bagages perdus ou endommagés.

Attention ! Si vous avez perdu un objet à bord de l’avion dans lequel vous avez voyagé (ou dans un des salons privatifs de la compagnie avant l’embarquement), contactez le service des objets trouvés de votre compagnie aérienne. Si l’objet a été égaré dans l’aérogare, contactez le service correspondant de l’aéroport concerné.

Indemnisation

Pour tous les cas de figure présentés ci-dessus, vous pouvez être indemnisé. Cependant, le montant de l’indemnité est limité à un certain plafond qui dépend de l’origine de la compagnie aérienne. En effet, il existe à ce jour deux conventions dans le monde qui permettent l’indemnisation en cas de perte :

  • Convention de Varsovie (1929) : 20 euros/kg de bagage perdu
  • Convention de Montréal (1999) : environ 1300 euros par bagage perdu, sans considération de poids

Ainsi, la convention de Montréal est beaucoup plus avantageuse pour les passagers. Cette convention est appliquée chez toutes les compagnies aériennes des États membres de l’Union européenne ainsi que dans de nombreux autres pays.

Votre vol a eu du retard, a été annulé ou a été surbooké ? Vous pouvez rapidement savoir si vous avez droit à une indemnisation. Découvrez notre service « Indemnisation » .